Vous êtes ici: accueil > reportages > Namibie > Rêve d'une Afrique avant l'homme

Rêve d'une Afrique avant l'homme

Placée au cœur de l’imbroglio géopolitique qui a miné l’Afrique australe pendant des dizaines d’années, la Namibie obtenait enfin son indépendance en 1990. Les Sud-Africains acceptaient d’abandonner le pays, en contrepartie, les Cubains quittaient l’Angola. C’était aussi simple que cela. Après plus de 30 ans de protectorat allemand et presque 80 ans de colonisation sud-africaine, la Namibie avance doucement sur la voie démocratique tout en ayant à cœur de rester un modèle en matière de sauvegarde de la nature. Combien de pays ont inscrit comme elle la préservation de l’environnement dans leur constitution ? 13% du territoire sont aujourd’hui protégés, 27 % sont encore à l’état sauvage. Et quel territoire ! Des paysages qui roulent et ondulent comme dans les tableaux de Van Gogh, des chaînes de montagnes aux nuances de vieux cuir, des savanes infinies où paissent les zèbres et les gnous avec une placidité de vaches normandes, des mers de dunes qui emmènent leur sable rouge à plus de 300 m de hauteur, des côtes mystérieuses hantées d’épaves et de chacals qui hurlent à la brume, des cieux gorgés d’un bleu si dense qu’on finit par douter de son authenticité...